4 Façons de déterminer et de traiter les niveaux anormaux de liquide amniotique

Le liquide amniotique est ce qui remplit la piscine confortable de votre futur bébé flottant, flips, et les salons autour de neuf mois. En plus de l'amortir d'un traumatisme, il aide également à maintenir une température constante dans l'utérus, prévient les infections et lui fournit beaucoup de nourriture. Dans une grossesse non compliquée, vous produisez naturellement la quantité parfaite de liquide amniotique pour garder votre bébé confortable et en bonne santé. Mais parfois, vous aurez trop peu de liquide amniotique. Cette affection, également appelée «oligohydramnios», survient chez environ 8% des futures mamans, dont la plupart ont des grossesses normales. Cependant, l'état soulève des drapeaux rouges car il accompagne parfois les défauts du fœtus - tels que des problèmes dans le système digestif ou urinaire - et il peut limiter la croissance de votre bébé dans l'utérus.

Le liquide amniotique est ce qui remplit la piscine confortable de votre nouveau-né flottant, flips, et des salons autour de neuf mois. En plus de l'amortir d'un traumatisme, il aide également à maintenir une température constante dans l'utérus, prévient les infections et lui fournit beaucoup de nourriture. Dans une grossesse non compliquée, vous produisez naturellement la quantité parfaite de liquide amniotique pour garder votre bébé confortable et en bonne santé. Mais parfois, vous aurez trop peu de liquide amniotique. Cette affection, également appelée «oligohydramnios», survient chez environ 8% des futures mamans, dont la plupart ont des grossesses normales. Cependant, l'état soulève des drapeaux rouges car il accompagne parfois les défauts du fœtus - tels que des problèmes dans le système digestif ou urinaire - et il peut limiter la croissance de votre bébé dans l'utérus.